Bienvenue sur mon blog

Nouvelles & échanges

La vie heureuse, c'est une âme libre, élevée, intrépide et inébranlable.Sénèque

A propos des élections présidentielles ….

Et si on demandait au Président de s’engager sur des objectifs ou des projets plutôt que sur des mesures opérationnelles, totalement détaillées et donc par essence, critiquables ? Après tout, son job c’est de tracer le chemin, de promouvoir une vision et de s’assurer que son gouvernement reste sur la bonne route à une allure raisonnable.

Si j’étais candidat, vers quelles évolutions de notre société je voudrais aller ? Dans une nouvelle, j’avais fait la liste suivante pour départager les candidats (qui devaient chacun se positionner sur l’indicateur par rapport aux autres)

***

Indicateur 1 — Taux de rébellion (actes contre la société en général, hors actions de violence contre des individus pré identifiés).
Je pense qu’il faut des « rebelles », mais pas trop, juste de quoi poser des questions à la société pour qu’elle se remette en cause de temps en temps. La nature humaine étant ce qu’elle est, il y aura toujours des « rebelles ».

Indicateur 2 — % du budget alloué aux adolescents (études, découvertes …) par rapport à celui alloué aux seniors (retraites, santé, défiscalisation …).
C’est une façon de poser la question des priorités : faut-il favoriser les vieux « riches » (je sais, il y a beaucoup de vieux pauvres) ou permettre aux jeunes de découvrir la vie (cf. l’objectif « échelle des rémunérations »)

Indicateur 3 — Taux de voyages (trajet travail quotidien, vacances, professionnel …) réalisés en transport en commun par rapport aux transports privatifs.
L’idée est simple, favoriser l’écologie, les loisirs, le mouvement, l’initiative et le partage (pour tous si possible) …

Indicateur 4 — Taux d’heures passées devant un PC, un téléphone ou la télévision à communiquer ou jouer par rapport : au temps de lecture, travail, recherches ; au temps passé physiquement à communiquer avec des gens.
Il s’agit ici de voir comment le candidat peut influer (par des mesures motivantes, pas par des interdictions) les gens à lever le nez de leur PC ou de leur téléphone (cf. objectifs « zéro SDF »)

Indicateur 5 — Taux global d’énergie durable et propre.
cf. l’objectif « maisons isolées ». Il pourrait être complété par des mesures sur les autres énergies …

Indicateur 6 — Taux de mutualisation (santé, éducation, hôpitaux, retraite, infrastructures …).
cf. l’objectif « 20 élèves par classe » et l’objectif « accès au système de santé ». Il s’agit aussi d’expliquer à quoi servent les impôts, la mutualisation …

Indicateur 7 — Niveau de contraintes sur les prix (en fonction des caractéristiques du bien : de première nécessité, le plus durable possible, composants durables et recyclables …).
Un choix simple entre une société libérale pure ou une société où l’état fixe des prix. En théorie, le modèle libéral avec une saine concurrence devrait fonctionner. Mais les entreprises cherchent à vivre aussi (marges, croissance, dividendes) et il n’y a qu’en théorie que tout est beau.

Indicateur 8 — Taux d’échange entre frontières (commerce, immigration, culture).
Choix entre le protectionnisme (mais cela sous- entend de disposer des ressources nécessaires sur son propre sol) ou les échanges commerciaux. Naturellement, je serais pour un équilibre entre la production locale, régionale, nationale et mondiale (pour favoriser les économies sur les transports, conserver un tissu local de production …). Mais comme les producteurs veulent devenir mondiaux (cf. leurs objectifs de croissance).

Indicateur 9 — Questions subsidiaires : Trouvez-vous intéressante l’idée que chaque enfant apprenne trois langues : celle de son peuple (de sa région), une commune à tous, et une de son choix en plus s’il le désire ; Trouvez-vous intéressante l’idée d’avoir une monnaie unique au niveau planétaire.
Là je suis au niveau du fantasme. Dans un monde idéal, je trouverais cela très bien. Nous sommes incapables de le faire pour l’Europe alors pour notre petite planète …

***

J’avais ensuite émis l’idée que l’on devrait disposer pour chaque candidat de son Quotient intellectuel et de son Quotient émotionnel, avoir une idée de sa stabilité psychologique et de son adhésion aux valeurs de la République. Et enfin de sa « motivation » pour le pouvoir. Clairement, s’il ne pense qu’à cela, il ne faut pas l’élire !

Passons maintenant aux objectifs / projets (ils ne sont pas dans un ordre de priorité, ils peuvent surement être compléter, modifier, amender …). Disons que c’est une première version … À vous de jouer avec si vous en avez le temps et le cœur vous en dit.

80% des maisons isolées à 99% : Avec une subvention (raisonnable, juste pour inciter et aider ceux qui ont moins de moyens) de l’État pour aider, cela permettra d’économiser de l’énergie à terme et de créer des emplois spécialisés. Avec un bonus : encourager les innovations dans cette filière en mettant en avant les solutions européennes pour la mise en œuvre …

Zone urbaine sensible détruite à 80% avec 100% des gens relogés : Il faut casser les ilots de pauvreté / désespoir / marché noir / drogues. Toutes les tentatives de réhabilitation, les efforts en plus pour l’éducation des enfants, le suivi de ces quartiers ne donnent rien ou pas grand-chose. Les dissoudre partout supprimera les concentrations, rendra inutile la « carte scolaire », favorisera l’intégration. Bien sûr, cela ne plaira ni aux gens qui y sont, ni à ceux qui devront les accueillir. Et alors ? À terme, cela sera largement profitable pour tout le monde.

Pas plus de 20 élèves par classe, pour toutes les classes de la maternelle à la terminale : des enfants éduquées sont la priorité pour le futur. En bonus, les parents iront aussi à l’école une journée par mois pour se mettre à niveau et une journée par mois pour y partager ce qu’ils ont appris. Les liens entre l’école et la recherche et entre l’école et les entreprises seront renforcés. Le cout en sera financé par les entreprises qui y gagneront à terme en salariés qualifiés, par les caisses de maladie et les organismes en charge du chômage. Les futurs adultes mieux éduqués seront en meilleure santé (il y aura des cours de bien-être, de bonne nutrition) et trouveront du travail (cf. meilleure qualification – adaptée aux besoins du marché -, acceptation de la nécessaire mobilité, maitrise des langues ..).

Une échelle des rémunérations (fixe, variable et bonus divers) de 1 à 100 : Le minimum étant en gros de 1500 euros bruts par mois (pour une personne), un maximum à 150 000 euros par mois devrait être acceptable par tous. Bonus, y compris les « stars » (joueurs de foot et autres chanteurs) avec une limite à 1000 fois (il faut bien que le peuple puisse rêver … bon c’est un peu ironique, je reconnais). Bien sûr si cela se fait au niveau européen ce sera encore mieux. Des riches s’en iront ailleurs pour gagner plus, et alors ? Si tout le monde est en bonne santé, a du travail et un bon moral, nous n’aurons pas besoin d’eux. Second bonus : tous les contrats de travail seront simples et peu couteux à terminer (par l’entreprise et/ou par le salarié), une structure sera mise en place pour aider les gens à trouver rapidement du travail et comme le marché de l’emploi sera dynamique, ça marchera ! (il faut bien être optimiste). Troisième bonus : le multitravail (ou multiemployeur), le télétravail et le temps partiel seront encouragés. Il faut libérer la société du CDI à temps plein. Quatrième Bonus : le système civique d’un an sera obligatoire pour tous vers vingt ans avec obligation de le faire dans le cadre d’une mission permettant d’aider ceux qui sont dans le besoin (en France, en Europe ou ailleurs). Le salaire sera plus élevé s’il est effectué dans un pays plus pauvre …

Tout le monde disposera d’un accès au système de santé (comme aujourd’hui) : La mise en place des génériques sera encore plus encouragée, les dépenses des hôpitaux (fin du baronnât des « professeurs ») seront optimisées pour augmenter les capacités d’accueil et la qualité du service. Bonus : Les médecins généralistes passeront en mode « je m’occupe de vous pour que vous ne soyez pas malade » au lieu de « je vous soigne à cout de médicaments et d’arrêt de travail dès que vous éternuez ». Ils seront donc payés lors d’une visite d’un individu bien portant 😉 (Et moins payés lorsqu’ils s’occupent de malades !)

Zéro SDF : Avec la mise en place de « maisons » de l’intégration (accessibles à toutes et à tous, avec des endroits où dormir et de la distribution de nourriture) pour les jeunes (qui pourront s’y retrouver sans interdits), pour les retraités (qui ainsi seront moins seuls) avec la mise à disposition d’espace de loisirs et de sports, l’intégration de bibliothèques (numériques, pas que des livres). Les enfants y seront gardés par des animateurs. Une « Maison » sera disponible à moins de 10 km / 10 minutes (transport en commun) de 80% de la population. Cela remplacera les restaus du cœur, Emmaüs, les bibliothèques, les espaces de sports, voire les salles de cinéma …

Tout le monde « happy » : Mesurer via le « happiness index » (élaboré par The Gallup Organization en collaboration avec des auteurs canadiens et coréens, le 4e rapport annuel de l’ONU sur le bonheur mondial est un document de 70 pages communiquant le classement de 157 pays sur les 197 pays que compte le monde politique) et des sondages tous les 6 mois. Le gouvernement prendra l’engagement de mettre en place une mesure suite à chaque sondage pour que les résultats s’améliorent. Le but ne sera pas d’être mieux que les autres pays, juste d’être mieux. L’objectif étant aussi que cela s’améliore dans tous les pays, le gouvernement prendra des mesures pour les aider (pas que du bénévolat rémunéré – cf. service civique, mais aussi des mesures via les taxes commerciales, l’aide au développement de l’éducation – en particulier des femmes – cf. ce que fait une association comme Pronatura par exemple : http://www.pronatura-nigeria.org/).

Il y a surement d’autres objectifs / projets qui seraient à prendre en compte. Et tout cela est bien loin des programmes politiques des candidats …

Mais ce n’est pas grave, si beaucoup (une majorité ?) de citoyens réfléchissent, nous aurons peut-être un Président respectable et qui va dans le « bon » sens (à vous maintenant de définir votre définition de « bon »).

Si vous avez tenu jusque-là, merci pour votre attention !

Quelques sites :
https://www.calculeo.fr/Subventions/Isolation-thermique/Prix
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Zone_urbaine_sensible
http://www.education.gouv.fr/cid57111/l-education-nationale-en-chiffres.html
http://www.inegalites.fr/spip.php?article1457
http://regards-citoyens.over-blog.com/article-comparatif-le-temps-de-travail-dans-les-etats-membres-touteleurope-eu-64251721.html
http://www.fare.asso.fr/documents/Note_thematique_Temps_partiel.pdf
https://espace-camera.com/ — pour surveiller les gens : puce intégrée à la naissance ou caméras partout ou les deux ? …
https://europa.eu/european-union/topics/health_fr
http://www.cidj.com/service-civique-s-investir-pour-la-collectivite/service-civique-les-10-choses-a-savoir-avant-de-vous-lancer
http://www.service-civique.gouv.fr/presse/85-000-jeunes-engages-depuis-sa-creation-en-2010-aujourd-hui-un-nouveau-defi-170-000-volontaires-par-an
http://hussonet.free.fr/eurotime.pdf
http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=2003
http://www.planetoscope.com/natalite/16-naissances-dans-le-monde.html
http://m.20minutes.fr/societe/1596367-20150428-cinq-choses-savoir-conditions-logement-francais
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-nombre-de-sdf-en-france-a-explose-en-dix-ans_1623371.html
https://www.challenges.fr/patrimoine/patrimoine-ce-que-possedent-vraiment-les-francais_437618

Le classement mondial du bonheur parmi 157 pays


http://www.planetoscope.com/mortalite/1200-homicides-commis-dans-le-monde.html

Download PDF

Pas encore de commentaire.

Envoyer un commentaire